Depuis votre arrivée

emballages ont été lavés par ETERNITY Systems

Le livre blanc « Emballages Industriels et Commerciaux : mode de (ré)emploi » vous attend !

Emballages Industriels et Commerciaux : innovez avec le réemploi

Dans un monde où la durabilité est devenue un impératif, l’industrie des emballages se trouve à un carrefour crucial. Comment pouvons-nous concilier efficacité opérationnelle, réduction des déchets et responsabilité environnementale ? Nous sommes convaincus que la réponse pourrait bien résider dans une approche souvent négligée : le réemploi des emballages industriels et commerciaux.

Notre dernier livre blanc, « Emballages Industriels et Commerciaux : Mode de (Ré)emploi », plonge dans les profondeurs de cette solution et vous accompagne dans leur utilisation dans votre processus industrialisation. Avec des cas d’utilisation concrets provenant de divers secteurs, ce livre blanc offre un aperçu détaillé des avantages tangibles du réemploi.

Pourquoi devriez-vous lire ce livre blanc ?

Dans notre livre blanc, vous pourrez retrouver les points clés suivants:

1. Découvrez des solution de réemploi variées : Explorez comment des entreprises (issues notamment du secteur automobile et de la restauration collective) comme la vôtre ont intégré le réemploi des emballages industriels et commerciaux dans leurs opérations,

2. Apprenez les étapes pratiques pour mettre en place le réemploi : Nous décomposons le processus en étapes simples et réalisables, vous permettant de passer de la théorie à l’action.

3. Maximisez les bénéfices pour votre entreprise et pour l’environnement : En adoptant le réemploi, vous pouvez réaliser des économies substantielles, réduire votre empreinte carbone et renforcer votre image de marque.

Ce livre blanc représente la nécessité de repenser la façon dont nous concevons et utilisons nos emballages. Ensemble, nous pouvons créer un avenir où la durabilité et l’efficacité vont de pair.

Téléchargez dès maintenant notre livre blanc « Emballages Industriels et Commerciaux : Mode de (Ré)emploi » pour découvrir comment vous pouvez faire partie de cette révolution. Cliquez ci-dessous pour y accéder (uniquement disponible en français) :

Je télécharge le livre blanc

Votre prochaine grande avancée commence donc en lisant notre livre blanc.

Consultez le rapport RSE ETERNITY Systems 2024

ETERNITY Systems a le plaisir de présenter son rapport de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) 2024, soulignant notre engagement envers des pratiques durables et les principes de l’économie circulaire. En tant que leader dans le lavage industriel d’emballages réemployables, nous nous concentrons sur la réduction de notre impact environnemental tout en améliorant l’efficacité opérationnelle. Dans ce rapport, vous éléments clés de notre stratégie RSE tels que :

  1. Autonomisation des employés : Favoriser un environnement de travail sûr et motivant.
  2. Gestion environnementale : Réduire la consommation d’eau et d’énergie lors du processus de lavage.
  3. Engagement communautaire : Contribuer positivement aux écosystèmes locaux.

Pour plus de détails, visitez notre page du rapport RSE (disponible également en vous rendant sur l’onglet « Qui sommes-nous ? » puis « RSE ». Vous pourrez également télécharger le rapport RSE en version française, anglaise, espagnole, portugaise et allemande.

Je lis le rapport

ETERNITY Systems, solution vers l’économie circulaire du secteur agroalimentaire selon Circul’R

Dans un rapport publié par l’agence Circul’R, ETERNITY Systems figure parmi les entreprises pionnières qui contribuent à la transition progressive de l’économie linéaire vers l’économie circulaire dans le monde agricole.

Le modèle linéaire : un modèle sur le déclin

Le constat est sans appel : « le modèle agricole se heurte aujourd’hui à ses propres limites et surtout à celles de la planète. » C’est cette phrase qui introduit le rapport rédigé par Circul’R afin d’alerter sur la situation.

En témoigne la généralisation des emballages à usage unique, qu’ils soient en papier ou plastique, depuis les années 60.  Cependant, cette omniprésence de l’usage unique fait l’état d’impact négatif sur l’environnement dont les effets sont nombreux : émission de gaz à effet de serre, collecte et recyclage difficile, destruction de la biodiversité…

Ainsi, la question portant sur le développement d’une économie circulaire « émerge dans l’écosystème. C’est d’ailleurs sur ce dernier modèle économique que se porte les études relayées dans le rapport intitulé « Agriculture et économie circulaire : quelles solutions pour sortir du modèle linéaire dominant ? ».

Et les axes de travail sont nombreux :

CNRA x AFNOR : Guide pratique pour la résilience alimentaire

L’objectif est donc clair : soutenir la transition de l’ensemble des acteurs publics et privés vers l’économie circulaire et surtout de voir « comment, en permettant de mieux produire, mieux consommer et gérer les nouvelles vies, l’économie circulaire participe à sortir d’une logique prédatrice et linéaire (extraire – consommer – jeter) pour aller vers une logique plus régénératrice. »

On assiste aujourd’hui à des dynamiques qui tendent vers le choix d’un modèle économique circulaire. La principale statistique à prendre en compte reste la croissante prépondérante du marché du vrac sur le territoire français. En effet, Circul’R relate une « multiplication du chiffre d’affaires par 12 en 6 ans [ainsi qu’une structuration] avec des solutions opérationnelles qui se multiplient ».

C’est donc à partir de ces résultats que Circul’R cite ETERNITY Systems parmi les acteurs emmenant progressivement le monde agricole vers la voie de l’économie circulaire ainsi que sur l’application sérieuse de la loi fixant vers la sortie du plastique à usage unique d’ici 2040. Pour rappel, ETERNITY Systems lave près de 750 millions d’unités par an, en faisant le leader mondial de la collecte, transport, réparation, lavage et stockage d’emballages logistiques agroalimentaire à destination de la grande distribution notamment pour le compte de IFCO, premier pooler de « RPC » ou caisses réemployables de transport de fruits et légumes, viande, poisson ou encore boulangerie.

Faisant échos à cette étude, le Conseil National pour la Résilience Alimentaire a lancé ce mois-ci en coopération avec l’AFNOR la rédaction d’un guide pratique à destination de l’ensemble des acteurs de la chaine de valeur pour tendre vers plus de résilience et de circularité à travers toutes les chaines de valeur agroalimentaires, publication en 2024, à suivre !

Comment ETERNITY Systems intervient dans l’économie circulaire et la chaîne de valeur agricole ?

Depuis plus de 30 ans, ETERNITY Systems s’impose comme le leader mondial de lavage industriel d’emballages et contenants réemployables alimentaires primaire, secondaire et tertiaires que ce soit pour la GMS, le retail, la restauration commerciale & collective ou l’événementiel.

L’hygiène et la sécurité alimentaire sont au cœur de l’activité de l’entreprise grâce à une équipe dédiée dans chaque pays, des contrôles microbiologiques, allergènes et pathogènes réguliers, l’application d’une démarche HACCP et la certification de l’ensemble des sites ISO 9001 et ISO 45001, gages de sérieux et de crédibilité. D’ailleurs, dans le cadre de notre démarche d’amélioration continue, nous contribuons actuellement au consortium européen Buddie-Pack dont 5 des 6 cas d’usage étudiés sont en lien avec des produits alimentaires.

Retrouvez dès à présent le rapport complet en cliquant sur le bouton ci-dessous (disponible uniquement en français) :

Je lis le rapport

Pour une politique européenne ambitieuse de prévention et de réduction des emballages

ETERNITY Systems, membre de l’Alliance NewERA qui New vise à rendre les emballages réemployables, pratiques et durables pour tous se sont associés à ECOS, European Environmental Bureau, Recycling Netwerk Benelux, Reloop, Minderoo Foundation & Zero Waste Europe pour publier des recommandations en faveur d’un cadre réglementaire européen ambitieux sur la prévention et la réduction des emballages et de la pollution plastique dans le contexte des négociations internationales et européennes en cours.

Occasion unique pour l’UE de prévenir les déchets et d’intensifier la réutilisation pour un secteur stratégique, l’emballage. Donner la priorité à la prévention et au réemploi peut contribuer de manière significative à réduire les émissions et à atteindre les objectifs climatiques, tout en prévenant la pollution, en réduisant considérablement l’utilisation de l’énergie et des ressources et en bénéficiant aux acteurs économiques des territoires.
C’est aussi l’opportunité de gagner en souveraineté et sécurité des approvisionnements (fluctuations coûts matières premières) pour toutes les filières industrielles qui ont besoin de transporter des marchandises ou mettre des produits emballés sur le marché que ce soit pour le retail, la restauration commerciale & collective ou encore l’événementiel.

À titre d’exemple, l’augmentation des systèmes de réutilisation en Europe de seulement 20% dans seulement 3 groupes de produits prometteurs (aliments et boissons à emporter, e-commerce et produits d’entretien ménagers) d’ici 2027 réduirait de 1,3 million de tonnes d’émissions d’équivalent CO2, économiserait près de 2,5 milliards de mètres cubes d’eau et utiliserait 10 millions de tonnes de matériaux en moins par an. Les impacts annuels de la mise à l’échelle de ces systèmes de 50% d’ici 2030 permettraient d’éviter le rejet de 3,7 millions de tonnes d’émissions, de conserver 10 milliards de mètres cubes d’eau et d’éviter l’utilisation de près de 23 millions de tonnes de ressources.

Dans cette perspective, afin de renforcer les mesures de prévention et de réemploi portées dans le règlement sur les emballages et les déchets d’emballages, nous recommandons de :
✅ Distinguer le réemploi, de la recharge
✅ Valoriser en 1er lieu la sobriété par le réemploi
✅ Encourager la création de standards européens pour toutes les tailles d’emballages et applications majeures via la création d’un cadre normatif
✅ Inclure la prévention et le réemploi dans le cadre des obligations de REP
✅ Valoriser une approche régionale pour la création de centres de lavage industriel optimisés en eau et énergie et créant ainsi de la cohésion et de l’activité économique à travers les territoires

Lire le détail des propositions ici >> Joint statement -For an ambitious EU policy on the prevention and reduction of packaging

Livre blanc « Objectif : Zéro Déchet Plastique » : une voie vers la réduction des emballages plastiques à usage unique

Rédigé par la ville de Paris via son label « Eau de Paris » dans le cadre de l’action Tank, la municipalité publie son livre blanc « Objectif Zéro Déchet Plastique », destiné à présenter aux yeux du grand public les actions menées par la ville ainsi que des enseigements et conseils pour réduire l’utilisation du plastique à usage unique pour la consommation d’eau.

Quel est le but du livre blanc « Objectif Zéro Déchet Plastique » ?

« Au Festival Solidays, sur les 600000 gobelets mis à disposition des festivaliers, 40000 ne sont pas collectés ».

C’est une des statistiques qui témoigne de la nécessité de mettre en place des actions et dispositifs pour réduire les déchets liés aux plastiques à usage unique. Ainsi, 30 partenaires issus de l’écosystème de la réutilisation et du réemploi se sont concordés dans l’écriture de ce livre blanc. Le but principal : accompagner chaque structure à mettre en place des actions visant à supprimer les contenants plastiques à usage unique concernant la consommation d’eau.

Comment est composé le livre blanc ?

Ce livre blanc se compose de trois grandes parties :

  • La première partie s’oriente vers les actions qui sont faites au préalable quant à la mise en place d’une démarche dite « zéro déchet à usage unique », quelque soit la structure qui souhaite s’engager à réduire les contenants plastiques à usage unique. Ainsi ce livre blanc questionne sur la pertinence des gobelets réutilisables comme alternative et montre comment communiquer positivement autour de l’eau du robinet.
  • La deuxième partie se consacre aux actions et conseils adaptés à chaque structure, type d’usagers et situation d’usage (établissements scolaires, administratifs, évènements sportifs, …)
  • Enfin, les annexes illustrent des témoignages d’experts et des cas concrets d’actions et de dispositifs mis en place par différents organismes (entreprises privées, collectivités territoriales…)

Ce livre représente donc un excellent moyen de partager les bonnes pratiques pour améliorer la consommation d’eau et ainsi inventer un autre mode de consommation en favorisant la réutilisation et le réemploi. Félicitations à Eau de Paris et à l’ensemble des partenaires pour la rédaction et l’implication.

Découvrez les actions concrètes et faites le premier pas  :

Je lis le livre blanc